Prendre RDV

01 44 07 08 13

126 bd Saint-Germain 75006 PARIS

Hystéroscopie

L'Hystéroscopie diagnostique consiste à introduire dans l’utérus un tout petit endoscope très fin qui permet de regarder l’intérieur du col puis de la cavité utérine.

hysteroscopie

Déroulement de l’acte :

Elle doit être réalisée entre le 9e et le 14e jour du cycle, afin que les règles soient terminées (pour mieux voir), et que l’on soit sûr de l’absence de grossesse (donc avant l’ovulation). Cet examen est indolore, il peut provoquer une gêne comme des règles. Elle ne nécessite aucune prémédication, ni aucune préparation particulière.

L’examen se pratique sur la table gynécologique, un spéculum est mis en place afin d’exposer le col puis une solution désinfectante est appliquée afin de nettoyer la cavité vaginale.L’hystéroscope relié à une source de lumière et à une seringue de sérum physiologique (qui va laver et distendre la cavité utérine) est introduit dans le col permettant sa visualisation puis dans la cavité utérine. L’examen dure en général une à deux minutes.Les suites de l’hystéroscopie sont en général indolores, parfois un très léger saignement peut survenir pendant quelques heures.

 

Les principales indications sont :

  • En cas de stérilité ou infertilité dans le bilan de PMA (procréation médicalement assistée) : afin de vérifier que rien ne gêne l’implantation d’un embryon,
  • En cas d’échographie pelvienne anormaleafin de conforter les anomalies vues en échographie et juger de la nécessité ou non de réaliser un geste opératoire
  • Dans le bilan des saignements anormaux : pour vérifier la présence ou non de « polypes » ou de « fibromes », d’une anomalie de l’endomètre
  • Dans le bilan des saignements après la ménopauseafin d’éliminer un éventuel cancer, ou d'une lésion pré-cancéreuse.
  • Après une hystérographie anormalequi monterait une anomalie de la cavité
  • Dans le bilan des malformations utérines
  • Dans le bilan des fausses couches spontanées lorsqu’elles se répètent, afin de vérifier qu’il n’existe pas une cause intra utérine à ces fausses couches